Compote de mirabelles

Les mirabelles, je les adore aussi bien crues que cuites. Et si c’est un plaisir de les déguster au pied de l’arbre ou bien dans une belle tarte, j’aimerais que la saison dure plus longtemps pour pouvoir me délecter encore et encore de leur délicieuse saveur sucrée.

Cette année, j’ai décidé de faire mes conserves pour l’hiver (en commençant par la sauce tomate, dont vous trouverez la recette ici), la meilleure façon de profiter des fruits et légumes d’été jusqu’à la saison prochaine. J’ai donc profité des mirabelles de mon producteur pour en faire une bonne compote, que je pourrai manger dans quelques mois (même si entre nous, c’était vraiment difficile de ne pas la manger de suite !).

Libre à vous de la déguster encore tiède, ou bien d’en faire des conserves pour de futurs desserts ou goûters. Voici donc la recette qui est aussi simple que délicieuse…

Ingredients

  • 1kg de mirabelle 
  • 1 cuillère à soupe de sucre vanillé (maison c’est encore mieux, par ici la recette !)
  • 1 belle pomme
  • Le jus d’un demi citron

  1. Lavez les mirabelles en les frottant délicatement entre vos mains pour retirer leur petite pellicule blanche. Égouttez-les et retirez les noyaux.
  2. Nettoyez, épluchez la pomme, retirez le coeur et les pépins et coupez-la en morceaux.
  3. Placez les fruits dans une cocotte ou grosse casserole avec la cuillère à soupe de sucre vanillé et le jus de citron.
  4. Laissez cuire doucement et à couvert environ 20 minutes, jusqu’à ce que les fruits soient fondants.
  5. Mixez si vous le souhaitez, ou laissez les morceaux si vous préférez.

Pour réaliser les conserves :

  1. Bocaux à fermeture mécanique type Le Parfait
  • Lavez soigneusement vos bocaux à l’eau chaude savonneuse, rincez et séchez à l’air libre. Ébouillantez dans une casserole d’eau les joints en caoutchouc. Faites-les sécher, puis placez-les sur les couvercles des bocaux.
  • Versez doucement la compote dans les bocaux en vous arrêtant à deux centimètres du bord. Avant de fermer, veillez à ce que les bords, le joint et le couvercle soient parfaitement propres.
  • Placez un torchon propre au fond de la cocotte minute et enveloppez-y les bocaux de sorte à ce qu’ils ne s’entrechoquent ni entre eux, ni contre les parois de la cocotte. Couvrez les bocaux d’au moins 3 cm d’eau sans dépasser la limite max de remplissage et fermez hermétiquement le couvercle de la cocotte.
  • Allumez le feu et laissez cuire 20 min à partir du sifflement de la soupape. Passé ce temps, coupez le feu et laissez la cocotte fermée plusieurs heures (jusqu’au lendemain) pour que les bocaux refroidissent complètement et de façon très lente.

2. Bocaux à vis type pot de confiture

  • Ébouillantez les bocaux et les couvercles à vis pendant 3 minutes dans une casserole d’eau. Sortez-les délicatement à l’aide d’une écumoire sans vous brûler.
  • Sans attendre qu’ils refroidissent, remplissez les bocaux de la compote bouillante jusqu’à environ 1 cm du dessus, en veillant à ce que les bords et le bouchon soient complètement propres.
  • Fermez-les avec leurs couvercles et vissez à fond en vous aidant d’un torchon. Placez un torchon propre au fond d’une grande cocotte ou casserole à bords hauts, disposez les pots en les enveloppant dans le torchon pour ne pas qu’ils s’entrechoquent. Couvrez d’au moins 3 cm d’eau et portez à ébullition. Comptez environ 20 minutes de cuisson à partir de l’ébullition. Éteignez le feu et attendez que l’eau refroidisse un peu avant de sortir les pots.
  • Sortez les pots délicatement et laissez-les à l’envers jusqu’à ce qu’ils soient complètement froids.
  • Choisissez toujours des pots à confiture avec un couvercle comprenant un joint en silicone non abimé. L’idéal est d’utiliser un couvercle avec les petits cercles en relief. Pour vérifier si votre pot est bien stérilisé, passez votre doigt sur ces cercles. S’ils sont « enfoncés » naturellement, c’est que le vide d’air s’est fait correctement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*