Fromage blanc maison et zéro déchet

Fromage blanc maison… et zéro déchet !

Le fromage blanc, tout le monde le connait : on le mange fouetté ou en faisselle, au petit déjeuner ou en dessert, en version salée ou sucrée, bref c’est un laitage qui fait partie de notre alimentation, mais dont on ignore souvent qu’il peut être très facilement préparé maison.

Depuis ma récente transition Zéro déchet, dont je vous parle dans mon article Zéro Déchet : pourquoi j’ai franchi le cap, je cherche régulièrement comment remplacer les produits et objets du quotidien par des alternatives maison ou sans emballage. Tout comme je fabrique mes yaourts, j’ai voulu me lancer dans préparation de fromage blanc, ce qui en plus de ne générer quasiment aucun déchet, est meilleur d’un point de vue gustatif et santé que celui acheté dans le commerce.

L’avantage de cette recette, c’est qu’elle ne nécessite aucun appareil spécifique, uniquement deux ingrédients et quelques accessoires de cuisine :

  • Le lait : je prends du lait cru de vache que je vais chercher à la ferme avec mes bouteilles en verre. Si vous le pouvez, achetez du lait cru en rayon frais, dans une fromagerie ou encore sur le marché. L’important est de prendre du lait entier, car le lait écrémé ou demi-écrémé ne caillera pas, en tout cas très peu.
  • La présure : c’est l’ingrédient clef, celui qui permettra au lait de cailler, et donc de se transformer en fromage blanc. Il existe de la présure liquide ou en poudre. J’ai pour l’instant uniquement testé la préparation de fromage blanc avec la présure Lactaline de la marque Yalacta. Elle se trouve en pharmacie, il suffit de la commander à l’avance car généralement les pharmacies ne la tiennent pas en stock. À Lyon le délai est assez court, je peux la commander le soir et venir la chercher le lendemain matin. N’hésitez pas à demander à votre pharmacien, et veillez à ne pas confondre avec les ferments lactiques “Yalacta” (dont le produit possède le même nom que la marque “mère”), qui sont eux destinés à la fabrication de yaourts.

Fromage blanc maison et zéro déchet

Pour environ 500g de fromage blanc, soit 4 faisselles :

Ingredients

  • Un litre de lait
  • 1 sachet de présures Lactaline

  1. Versez le lait dans une grande casserole et faites-le bouillir. Laissez-le tiédir, et lorsque la température atteint 30-34°C, ajoutez le sachet de présures et fouettez pendant une minute de sorte à bien mélanger avec le lait.
  2. Transvasez le lait dans le bocal à l’aide d’une louche, fermez-le et placez le dans l’endroit le plus chaud de la pièce (entre 22 et 28°C) pendant 24 à 36h. Plus la température ambiante sera douce, plus le lait caillera vite. Pour ma part, je prépare le lait le soir, puis je place le bocal dans un cabas et l’entoure d’un plaid afin qu’il reste au chaud le temps de l’incubation. Le lendemain soir, le fromage blanc formé et ne demande plus qu’à être égoutté.
  3. L’incubation est terminée lorsque le petit lait est remonté à la surface et que le lait a formé un “bloc” qui s’est décollé de la parois du bocal (voir photo ci-dessous). Placez un chinois sur un récipient haut, et versez le fromage blanc dedans. Laissez égoutter 1h-1h30 jusqu’à ce que la consistance vous convienne. Placez ensuite le fromage blanc égoutté dans un récipient ou dans des faisselles que vous aurez préalablement récupérées.

Dégustez en version sucrée avec de la confiture, du sucre vanillé maison, du miel ou encore de la crème de marron (retrouvez ma recette ici !), ou en version salée avec un filet d’huile d’olive, de la ciboulette ciselée, de l’échalote finement ciselée, du sel et du poivre.

Vous aimez les desserts laitiers maison ? Découvrez aussi ma recette de yaourt sans yaourtière ! 

Fromage blanc maison et zéro déchet

32 commentaires

  1. Bravo pour ce fromage blanc réussi et écologique :)
    Belle journée

  2. Et une alternative végétarienne ?

  3. J’espère que tu ne jettes pas le petit lait !!!! Bises

  4. Bonjour,
    Je fais mes yaourts avec du lait de ferme bio c’est une chance. mais pour les fromages blancs je les achète en faisselle au marché que je rapporte.
    Attention à valoriser aussi les circuits courts, ça crée de la valeur et de l’emploi local.
    En outre ils sont délicieux , donc je gagne sur toute la ligne!
    Merci à vous
    Michele

  5. Tiens cela m’intéresse ! Je n’ai jamais essayé le fromage blanc. Les yaourts, oui, mais pas le FB ! Merci pour ta recette!
    Belle journée

  6. Excellente idée !! La recette ressemble assez à celle de la faisselle (présure et temps de préparation mis à part). Et j’imagine que le goût n’a rien à voir avec le fromage blanc du commerce !!
    J’essaierais bien, mais comme j’habite à l’étranger, je ne suis pas sûre de pouvoir trouver la présure en pharmacie…

    Merci pour cette belle recette !

    Jane

  7. Bonjour,
    Merci pour le partage. …je vais de ce pas acheter ce qu’il faut…..
    Lou

  8. Pingback: Un an de vie Zéro Déchet : le bilan | Le Tablier à Pois

  9. J’ai essayé avec de la présure liquide, plus de 48 h pour prendre, et goût pas terrible, quand pensez vous ?
    Comment accélérer la prise sachant que je l’avais laisser sur la cheminée donc température vers 30°

    • Bonjour Monique, quel lait utilisez-vous ? J’avoue avoir déjà essayé avec de la présure liquide, mais je préfère en effet le goût du fromage blanc préparé avec de la présure Lactaline (en poudre)… Courage, avec un peu de patience et après plusieurs essais, vous y arriverez ! :)

  10. Pour info j’achète la presure en petit flacon dans une jardinerie genre Gammvert

  11. Bonjour,
    Depuis quelques mois je ne trouve plus de présure Lactaline en pharmacies. Il semblerait que Yalacta ne la fabrique plus. En trouvez-vous encore ? Par quoi peut-on la remplacer ?
    Merci.
    Rangi
    21/05/2020

  12. je vais essayer j’aime tout ce qui est fait maison

  13. tres bonne recette excellent

  14. bonjour je fait des yaourts .avec du lait Evidemment et je mes un yaourt nature …mais pour faire de la faisselle .et je dépose mon lait dans mes petits pots .je n et jamais utilisés de la présure .merci

  15. Bonjour,
    Je vais essayer prochainement. Je fais déjà mes yaourts avec le lait cru de la ferme (bouteilles verre consignées) que je pasteurise au préalable (montée en température jusqu’à 73 degrés durant 3 secondes puis refroidissement rapide au bain marie très frais)
    Pensez vous qu’il soit indispensable de faire bouillir le lait pour le fromage blanc ou que l’on peut juste le monter à la température de pasteurisation ?
    (afin de preserver un maximum de nutriments)
    Merci

    Arnaud

    • Bonjour Arnaud !
      Merci pour votre commentaire ! Non, si vous l’avez déjà pasteurisé, vous pouvez le faire chauffer jusqu’à 30-34° pour pouvoir ajouter les présures. N’hésitez pas si vous avez d’autres questions. Belle journée à vous !
      Marielle

  16. Bonjour, voilà, le fromage blanc est fait et il est excelent.
    Juste une petite remarque concernant la présure.
    Je me suis aperçu en voulant la commander en pharmacie que celle que vous utilisez n’existe pas en flacon verre, mais uniquement en sachets.
    Je trouve cela dommage à deux points de vue.
    Son prix, qui comme l’ensemble des produits en sachets monodose est honteusement élevé, et on se retrouve avec un sachet à jeter dans les ordures ménagères et qui ne sera pas recyclé au contraire du flacon en verre. (marque Natalie par exemple)
    Pour ma part, c’est mon petit fermier/fromager bio qui va me fournir en présure dimanche au marché, en attendant que j’en trouve de la réputée bio en magasin spécialisé.
    Bonne continuation

  17. Rousset aureline

    Bonjour, j’ai essayé le fromage blanc mais le lait n’a pas caille. Est-ce rattrapable ? Ou je dois recommencer. Merci

  18. Bonjour, tout d’abord merci pour vos partages ! J’ai fait mon fromage blanc maison avec de la présure Yalacta, il était très bon, et je me demande si je peux utiliser une partie du petit lait pour en refaire sans mettre de présure. Avez-vous essayé ? Et si oui quelle proportion de petit lait faut-il mettre ?
    Cordialement, Sophie.

    PS: je n’ai pas su accéder aux commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*